Portrait de vigneron #3: Guillaume Compagnon

Portrait de vigneron #3: Guillaume Compagnon

Guillaume Compagnon a baigné dans l’environnement viticole depuis tout petit. « Je préférais conduire le tracteur que les mobylettes ». C’est ainsi, que bien avant 16 ans, l’âge légal pour conduire un tracteur!, il fait les petites manœuvres sur le tracteur pour avancer les bennes lors des vendanges. Par étonnant, dès lors, qu’il parte en Argentine, conduire les machines à vendanger avec trois jeunes collègues de Laudun dans le vignoble célèbre de Mendoza.

 

Fils ainé de la famille reprendra les rênes du domaine

Comme Pierre-Henri, son père, ayant repris les terres de son père et de son oncle, Guillaume, ainé de la famille s’installe au Domaine du Boulas en 2013. C’est une grande propriété viticole complétée de quelques parcelles plantées avec des asperges. Les asperges sont plantées pour permettre le repos et la régénération des sols avant le renouvellement du vignoble. Près de 40% des vignes sont classées en AOC Laudun, Côtes du Rhône Villages, les 60% autres pourcents en Côtes du Rhône et IGP.

Développement de la culture biologique sur le domaine

Guillaume a engagé tout son vignoble dans des mesures agro-environnementales, tout comme 70% des vignes dont les raisins sont apportés à la cave coopérative de Laudun Chusclan Vignerons. L’engagement de ses parcelles en MAE s’étant montré concluant, c’est tout naturellement qu’il a converti près de 20 hectares du domaine en agriculture biologique dès 2017, avec pour objectif la récolte bio pour 2020.

Une implication importante à la vie de la coopérative

Une fois son installation administrative achevée, Guillaume participe rapidement aux réflexions stratégiques de la cave en intégrant la commission vignoble et la commission jeune. De cette commission jeune, a été créé la gamme « enfant terrible » et tout un éventail d’animations grand public autour de ces cuvées : l’après-midi lounge de la féria des vins autour du 14 juillet de chaque année, le soirée enfant terrible au caveau de Laudun en juin.. Par ailleurs, faisant partie de la commission vignoble, c’est avec toute confiance en l’équipe de vinification qu’il pose ses voyages de raisins au quai de réception durant les vendanges. Il sait par exemple dans quelles cuvées iront ses raisins et passe régulièrement à la cave déguster la cuvée domaine du Boulas issus exclusivement de ses raisins.

Côté vins

Guillaume vous conseillera bien sûr de découvrir le domaine du Boulas en AOC Laudun, Côtes du Rhône Villages rouge. Il a aussi un coup de cœur pour la cuvée Excellence en Laudun blanc, un vin d’assemblage de clairette, roussanne, viognier et grenache élevé en fût pour une bouche onctueuse et sensationnellement longue.

Les bons accords

Testez l’accord entre le domaine du Boulas, Laudun, Côtes du Rhône Villages rouge avec des filets de rougets et des pois gourmands en poêlée.

Quant à la cuvée terra vitae Laudun, Côtes du Rhône Villages blanc issu de l’agriculture biologique, accompagnez la avec des aiguillettes de poulet grillées au parmesan et d'un risotto.

Les bonnes adresses

Bonne ambiance assurée au bar à vin Au passage sur la place Mallet à Bagnols sur Cèze.

Bonne carte des vins au Vintage, rue galante au cœur d’Avignon.

Beau jardin et terrasse au Bistrot du Moulin de la Maison Bronzini, également moulin à huile.

L’actu du domaine

Depuis 2013, le domaine accueille à la ferme dans son gîte avec vue dégagée sur le vignoble et le site du Camp de César. Le gîte fait partie du corps de ferme, dont l’étage était dédié au XIXème siècle à l’élevage des vers à soie. Un petit coin de paradis.

www.gites-de-france.com/fr/occitanie/gard/du-boulas-30g12998